Maison de retraite

Les Maisons de retraite et les établissements EHPAD

Une maison de retraite a pour vocation d’accueillir des personnes âgées dans un état de dépendance plus ou moins avancé (selon le niveau de GIR : de GIR 1 à GIR 6). Le vieillissement altère les capacités physiques et/ou psychologiques qui ont tendance à diminuer. Les personnes âgées n’arrivent donc plus à vivre de manière autonome dans leur maison. La solution dans ce cas s’avère être l’intégration d’un établissement adapté prenant en charge les personnes âgées dépendantes. Découvrez alors tout ce qu’il y a à savoir sur ces résidences et établissements spécialisés.

 

Les différents établissements à destination des résidents séniors

Le marché des établissements spécialisés dans l’hébergement et la prise en charge des personnes âgées connait une véritable transformation ces dernières années. Chaque résidence, privée ou publique, a apporté de nombreux changements et améliorations en terme de prestations de services et de soins.  Les résidences pour personnes âgées existent actuellement sous deux principales catégories, à savoir :

  1. Les résidences seniors : sont plus adaptées pour les retraités autonomes à la recherche d’un certain confort et de plus de convivialité. Les activités au sein de ce type de foyer sont également nombreuses, on y propose des ateliers jardinage ou coiffure, des animations quotidiennes. En effet, le sénior peut louer son appartement et il bénéficiera de prestations de services de la résidence sénior avec du personnel qualifié à disposition des résidents. Ces établissements se trouvent souvent en plein de centre ville.
  2. Les maisons de retraite médicalisées ou ehpad : ce type de lieu d’accueil s’adresse davantage aux personnes âgées de plus de 80 ans et dont la perte d’autonomie requiert des soins médicaux et une assistance plus importante. Il s’agit alors principalement de résidences médicalisés. Certaines sont dotés d’unités alzheimer, une unité de soins et de traitement spécialisé dans cette pathologie.

Dans les deux cas, les prix varient en fonction des services et de la qualité des logements. Selon le niveau de dépendance et les revenus de la personne âgée, il pourra bénéficier d’aides sociales pour le règlement de ses soins ou de son logement. Pour cela il faudra répondre à certains critères, retrouvez l’explication sur l’aide APA.

 

Les critères pour choisir sa maison de retraite

Vous trouverez plusieurs dizaines de maisons de retraite dans votre région, c’est pourquoi en choisir UNE peut s’avérer difficile. Pourtant, il existe bien des critères qui peuvent vous aider à faire le meilleur choix.

Voici une liste non exhaustive de services et de prestations que l’on retrouve en maison de retraite et qui vous permettent de vérifier que vos critères seront présent dans l’établissement :

  • Sous traitance de la restauration ou non
  • repas préparé pas un diététicien
  • L’entretien du linge / blanchisserie
  • Les unités de soins adaptés
  • L’assistance quotidienne par des agents de service
  • Les animations proposées aux résidents
  • Les visites et les repas en famille
  • Les espaces de vie commune et les espaces extérieurs
  • Un espace balnéothérapie
  • Les régimes alimentaires adaptés
  • Les dernières rénovations de la résidence
  • La proximité de la famille
  • L’équipement multimédia

De plus il sera important de vérifier que l’établissement propose les soins dont votre proche a besoin. Selon son niveau de dépendance ou sa pathologie il faudra choisir une résidence qui propose des soins adaptés ; il existe des unités Alzheimer, des USLD (Unités de Soins Longue Durée), des unités pour personnes handicapées vieillissantes etc. Les tarifs peuvent varier fortement, il est important de noter également que certains établissements disposent de chambres doubles, et que que le choix d’une chambre double permet de réduire le loyer mensuel. Il est important de noter que le fait de prendre une chambre double peut être un facteur important si vous souhaitez que votre proche soit stimulé plus fréquemment ou qu’il a besoin de compagnie. De plus sachez que selon les cas, un hébergement temporaire est suffisant et que vous n’aurez donc pas forcément besoin d’intégrer un établissement permanent.

 

Les aides financières pour les résidents des maisons de retraite

Les tarifs des séjours dans les structures d’accueil pour personnes âgées dépendantes de type ehpad peuvent s’avérer très importants. En effet pour un GIR 1 ou un GIR2 (les niveaux de dépendances les plus élevés), les soins seront donc plus fréquents et le loyer mensuel sera plus important avec une un “supplément journalier” qui dépendra du GIR (groupe iso-ressources) de la personne.

Les résidents, selon leurs ressources et celles de leurs enfants, pourront bénéficier de certaines aides financières leur permettant d’alléger le montant de l’hébergement et/ou des soins.

Parmi elles, on distingue les aides sociales telles que l’APA ou Aide Personnalisée pour l’Autonomie et l’aide sociale pour couvrir les frais d’hébergement des personnes âgées. Dans le cas de l’APA toutefois, elle sera versée en fonction du niveau de perte d’autonomie. Ainsi, les personnes âgées évaluées GIR 1 et GIR 2, mais aussi GIR 3 et GIR4 pourront bénéficier de l’APA.

Outre l’APA, les retraités désirant entrer dans une résidence pour personnes âgées en état de dépendance peuvent également bénéficier de l’aide personnalisée au logement (APL), l’allocation de logement social (ALS), l’Aide à l’Acquisition d’une Couverture Maladie Complémentaire (ACS), l’Allocation de Logement Familiale (ALF) ou encore la Couverture Maladie Universelle Complémentaire (CMU-C) entre autres.

 

Annuaire-ehpad

 

Vous souhaitez en savoir plus, on vous rappelle

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.

Champs obligatoires *

Voir la politique de confidentialité du site ehpad.fr

ehpad.fr

Maison de retraite