Archives de la catégorie:Uncategorized

  1. Les Résidentiels : les résidences services seniors pour vivre chez soi autrement

    Avec 5 résidences services seniors, le groupe des Résidentiels s’affirme comme un groupe régional à taille humaine qui accueille des seniors autonomes ou semi-autonomes. Il a su faire de cette proximité un argument convaincant et rassurant pour les résidents et leurs proches. La signature du groupe résume parfaitement cette démarche « Un projet de vie à partager ».

    Des résidences à taille humaine

    Les Résidentiels comptent 5 résidences réparties dans l’ouest de la France : à Royan, Rochefort, Niort, aux Sables d’Olonne et à St-Brevin-les-Pins. Leur taille réduite (environ 75 logements avec balcon, terrasse ou jardin) permet de garantir une grande proximité. Ici les résidents sont connus et reconnus. « Nous fonctionnons dans un climat proche de l’accueil familial », résume Géraud de Quatrebarbes, directeur général.

    Une restauration de qualité

    La qualité de la restauration est assurément un des points forts des Résidentiels. Cuisine faite sur place, à partir de produits frais et de saison, service à l’assiette suivant les goûts et contraintes de chacun, soin apporté à la présentation et aux tablées : la prestation est de qualité et invite à une vraie convivialité.

    Des animations quotidiennes

    Qu’elles soient ludiques, créatives, culturelles ou sportives, des animations sont proposées quotidiennement et dans des registres très divers. Un planning permet de les connaître à l’avance, de s’inscrire si nécessaire, sans contrainte particulière puisqu’elles sont pour la plupart gratuites et adaptées à la forme physique des résidents.

    A noter : de nombreuses animations sont proposées avec des associations ou des partenaires extérieurs et les non-résidents peuvent le plus souvent participer.

    Un environnement sécurisé

    La taille des résidences, la présence 24 heures sur 24 d’une personne formée aux premiers secours, les médaillons d’urgence : autant de dispositifs qui sont gages d’une assistance immédiate si nécessaire, à toute heure du jour ou de la nuit.

    Une assistance au quotidien

    Le service réception est à la disposition des résidents 7 jours sur 7 pour les aider dans leurs démarches : prise de rendez-vous, démarches administratives etc. Un service qui simplifie la vie des résidents et de leurs proches.

    D’autres « plus » des Résidentiels :

    • les animaux de compagnie acceptés : de petite taille évidemment,
    • une aide au déménagement : pour faciliter l’installation,
    • une facturation claire et tout compris : pas de mauvaise surprise,
    • et de nombreuses attentions au quotidien !

     

    Bon à savoir

    Les Résidentiels accueillent des personnes valides ou semi-valides qui recherchent une solution d’hébergement intermédiaire entre le domicile et un EHPAD. Que faire lorsque l’état de santé de la personne âgée se dégrade ?  Si nécessaire et sur demande, le service réception peut aider à organiser l’intervention d’aides à domicile, voire de professionnels de santé au domicile d’un résident. Cet accompagnement personnalisé soulage et rassure les personnes âgées et leurs familles. Lire l’article à ce sujet >> La perte d’autonomie en résidence seniors

  2. Maison de retraite : des tarifs dégressifs en fonction des revenus

    Le prix d’une place en chambre EHPAD dépendra de la résidence, des aides, et du niveau de dépendance. En effet pour une personne de GIR 1 ou GIR 2 (dépendance maximum) un supplément journalier sera demandé, et cela peut faire vite grimper le montant mensuel à débourser pour une chambre EHPAD. C’est dans ce contexte qu’un projet est à l’étude : une tarification adaptée aux revenus de la personne âgée.

    La concertation sur la dépendance

    La ministre de la Santé (Mme Agnès Buzyn) a souhaité démarrer au mois d’octobre une vaste concertation sur la dépendance. Son ministère a reçu 400’000 propositions. En effet il est urgent de proposer des solutions à l’augmentation du nombre de personnes dépendantes (1,3 million aujourd’hui), notamment pour les années à avenir car ce chiffre devrait doubler d’ici 2050. Il faut noter qu’aujourd’hui une chambre EHPAD coute en moyenne 2’000€ et les retraites sont en moyenne de 1’200€.

    Payer sa chambre EHPAD en fonction de ses revenus

    Cette proposition est depuis quelques mois dans les esprits de différents acteurs de la silver economy, les directeurs d’établissements n’y sont pas forcément opposés car l’association des directeurs (AD-PA) pense qu’il y a « une nécessité de repenser le financement ».

    Adapter les tarifs EHPAD permettrait aux plus modestes de pouvoir régler une chambre EHPAD sans inquiétude et sans solliciter l’aide de leurs enfants. En effet aujourd’hui le seul recours est le soutien des enfants pour payer, mais ce modèle n’est plus soutenable, notamment lorsque les enfants ont eux-mêmes des revenus bas.

    La maintien à domicile et la prévention des séniors

    Une des pistes qui avaient été évoquées il y a plusieurs mois également est de mettre l’accent sur le maintien à domicile en s’appuyant sur les services à la personne, sur des aides et sur une prévention importante auprès des personnes âgées. En effet aujourd’hui la chute d’un sénior qui peut amener à la fracture du col du fémur est l’une des principales causes de la dépendance notamment motrice. Nous avons observé de nombreuses sociétés qui proposent des solutions intéressantes comme des ceintures avec airbag pour éviter la fracture du col du fémur.

  3. Premiers Clics : des cours d’initiation informatique en ligne

    Rester en contact avec ses proches, maintenir le lien social, effectuer ses démarches en ligne, faire une recherche sur internet… nombreuses sont les actions qui nécessitent une maitrise de l’outil informatique. Premiers Clics propose des cours d’informatique adaptés aux séniors, pour apprendre à son rythme, et ce afin de lutter contre l’illectronisme et la fracture numérique.

    1.Des cours d’initiation à l’informatique en ligne

    Premiers Clics propose aux utilisateurs de se former de manière autonome, en effectuant des cours d’initiation informatique en ligne, gratuits et en ligne. L’utilisateur apprend les bases de l’informatique à son rythme, en suivant les cours directement depuis son ordinateur, à l’heure qu’il le souhaite. Cet outil s’adresse aux personnes âgées qui souhaitent rester connectées.
    Dédié aux novices ou aux utilisateurs qui manient déjà la souris, le site Premiers Clics propose 3 cours principaux :
    • cours “Windows
    • cours “Internet et e-mails
    • cours “Protection
    Le site présente également des tutoriels pratiques comme “Se prémunir contre le phishing“, “Utiliser des mots de passe efficaces“, “Connaitre les raccourcis clavier” ou encore “Comment dépanner soi-même son ordinateur“.

    2.Un support de cours pour animer des ateliers numériques

    Premiers Clics propose également un support de cours pour animer des ateliers numériques, afin d’aider les personnes qui souhaitent se former en groupe avec l’aide d’un formateur. Ainsi, les collectivités, associations, médiathèques, Ehpad et autres structures peuvent utiliser les cours de Premiers Clics afin d’animer des ateliers informatiques.
    L’utilisateur peut ainsi retrouver sur le site l’ensemble des cours vus en atelier, afin de revoir un cours ou une leçon précise, depuis son ordinateur.
  4. Le maintien à domicile des personnes âgées dépendantes

     

    maintien-a-domicile-infographie

     

    L’allongement de l’espérance de vie combiné aux progrès de la médecine devraient encore accroitre le nombre de personnes dépendantes dans les années à venir.

    En 2050, selon l’INSEE, une personne sur trois aura plus de 60 ans.

    En un siècle, l’espérance de vie a augmenté de 30 ans.

    Au sein d’une même famille il n’est pas rare de voir coexister 4 voire 5 générations. Cet allongement de la durée de vie amène de nouvelles problématiques : que faire de ces années gagnées ? Comment affronter la maladie et le handicap liés à l’âge ? Quel est la place de la personne âgée dans la cellule familiale ?

    Le vieillissement de la population semble inéluctable, grâce aux progrès de la recherche médicale et des traitements novateurs qui permettent de traiter de nombreuses maladies qui étaient jadis incurables.

    Cette infographie synthétise les données fruits d’une étude de l’adiam l’association d’aide à domicile mettant en exergue les challenges du vieillissement de la population.

    Source (Association Adiam)

  5. Le plan d’action EHPAD que propose Agnès Buzyn

    Une amélioration des conditions de travail et des services en EHPAD

    Le secteur EHPAD est touché par le manque de budget et le manque de personnel. Les dernières manifestations ont permis d’évoquer le sujet et de souligner les différents problèmes que peuvent rencontrer les résidences EHPAD.

    La ministre Agnès Buzyn a détaillé mercredi des mesures afin de répondre aux attentes et de permettre une meilleure prise en charge de la dépendance.

    Cette « feuille de route » a pour objectif d’améliorer dans l’immédiat la qualité de vie des personnes âgées et d’anticiper la perte d’autonomie avec la mise en place de certaines mesures.

    Les mesures prises pour les EHPAD

    • Les personnels d’EHPAD pourront faire appel à une astreinte infirmière mutualisée entre plusieurs résidences. Cette mesure permettra de renforcer la présence médicale de nuit et réduire les hospitalisations d’urgences évitables.
    • La création de 1’000 places en EHPAD facturées au même montant qu’à l’hôpital afin de raccourcir les séjours et préparer le retour à domicile. Cette mesure permettra également de désengorger les services d’urgence.
    • Sur le plan des nouvelles technologies, Mme la ministre propose la mise en place de la télémédecine avec des consultations qui pourront se faire depuis leur établissement par écrans interposés. La télémédecine devra être généralisée d’ici 2022 avec un investissement de l’État de 40 millions d’euros.
    • Un plan d’investissement de 100 millions d’euros pour rénover les infrastructures et le matériel.
    • La mise en place d’action de prévention pour améliorer la qualité de vie au travail pour les personnels.
    • Afin de compenser les pertes de certains EHPAD, une enveloppe de 47 millions d’euros sera consacrée pour 2018 et 2019.
    • Concernant les soins, Mme Buzyn propose d’accélérer la convergence sur 5 ans au lieu de 7 avec un apport supplémentaire de 143 millions d’euros (aux 217 millions d’euros déjà prévus).
    • Le maintien à domicile est également l’un des objectifs de Mme la ministre, et donc le plan prévoit d’accompagner financièrement une restructuration des services d’aide et d’accompagnement à domicile afin de les rendre plus accessibles.
  6. Le classement des EHPAD 2018

    1/ Les plus grands groupes privés EHPAD

    Comme chaque année, nous faisons un point sur le développement des grands groupes privés du secteur sénior (EHPAD). Voici les informations clés des principaux groupes classés selon le nombre de lits en exploitation en France et à l’étranger.

     

     GroupeLits en FranceÉtablissements en FranceLits à l’étrangerÉtablissements à l’étrangerTotal lits exploités
    1Korian24’49429239’13530563’629
    2Orpea20’16223035’69033655’852
    3Domusvi15’37819016’80312632’181
    4Colisée6’7478886977’616
    5Domidep5’011725’011
    6LNA Santé4’3754455544’930
    7Emera4’103471’560115’663
    8SGMR Opalines3’310453’310
    9Medeos2’677342’677
    10Residalya2’601342’601
    11Maisons de Famille1’316167’982659’298
    12Omeris1’30417001’304
    13SGMR Ouest1’2091710211’311
    14Philogeris1’193171’193
    15Vivalto Vie1’057161’057

     

     

    Ce classement est établi par “Le Mensuel des Maisons de Retraite” (n°207 janvier 2018)

ehpad.frUncategorized