CCAS

Un CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) permet la mise en oeuvre de la politique sociale élaborée par les communes, il intervient dans 3 domaines :

  • l’aide sociale légale
  • l’aide sociale facultative et l’action sociale
  • l’animation des activités sociales

1. L’équipe de gestion d’un CCAS

Sa compétence s’exerce sur la commune à laquelle il est rattaché et à sa tête on trouve le maire de la commune qui préside de plein droit.  Une partie du Conseil d’administration sera représentée par des personnes élues par le conseil municipal ; le maire (président) pourra également désigner directement 4 à 8 membres parmi lesquels devront figurer :

  • un représentant des associations dans le domaine de l’insertion et la lutte contre l’exclusion
  • un représentant des associations familiales
  • un représentant des associations de personnes handicapées
  • un représentant des associations de retraités et de personnes âgées

L’élection et la nomination des membres du CCAS ont lieu dans les 2 mois du renouvellement du conseil municipal et pour la durée du mandat de ce Conseil.

2. La convocation au sein d’un CCAS

Le Conseil d’administration se réunit au moins 1 fois pas trimestre sur convocation du président. La convocation doit être adressée au moins 3 jours avant la date de la réunion et doit comporter un ordre du jour. Le Conseil d’administration ne peut délibérer qu’en présence de la majorité des membres en exercice.

3. Les différents rôles du CCAS

1/ Il devra fournir aux familles des informations pour les accompagner dans leurs recherches des diverses aides et subventions :

  • ASH : aide sociale à l’hébergement
  • APA : allocation personnalisée d’autonomie
  • ALS : aides au maintien à domicile
  • APL : aides aux logements

2/ Accompagner les familles à faire valoir leurs droits sociaux et à constituer un dossier pour les demandes d’aide financière.

3/ Le CCAS devra participer à la lutte contre l’exclusion et la pauvreté en travaillant avec les institutions qui mènent des actions de développement social.

4/ Le CCAS devra également créer des structures d’aide sociale comme les crèches, les maisons de retraites publiques et les services d’aide aux personnes handicapées.

5/ Le CCAS devra soutenir les administrés dans l’urgence en débloquant des aides en cas de besoin sous forme de versements monétaires ou de prestations en nature

Vous souhaitez en savoir plus, on vous rappelle

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.

Champs obligatoires *

ehpad.fr / CCAS