PCH – Prestation de Compensation du Handicap

1. Qu’est ce que la PCH (Prestation de Compensation du Handicap)

La PCH est une aide afin de permettre aux personnes âgées ayant un handicap la réalisation des actes de la vie quotidienne. La PCH et l’APA ne sont pas cumulables. La PCH prendra en charge tout ou partie des dépenses qui sont liées au handicap. L’attribution de la PCH dépendra des conditions suivantes :

  • du niveau de difficulté et des besoins de la personne (dans son environnement).
  • de son âge.
  • de son lieu de résidence (il faut résider en France de façon stable et régulière).

2. Quelles sont les différentes conditions pour bénéficier de la Prestation de Compensation du Handicap 

Les conditions d’obtention de la PCH en fonction de l’âge :

  • soit être âgé  de moins de 60 ans lors de la première demande
  • soit être âgé de moins de 75 ans et avoir rempli les conditions d’accès à la PCH avant 60 ans
  • soit être encore en activité professionnelle, même au-delà de l’âge légal de départ à la retraite

Si vous êtes victime d’un handicap après l’âge de 60 ans, l’aide dont vous pourrez bénéficier sera relative aux aides des personnes âgées et donc vous pourrez déposer un dossier pour percevoir l’APA (l’Allocation Personnalisée d’Autonomie). Les conditions de handicap pour profiter de la PCH Parmi une liste de 19 activités (se mettre debout, marcher, se laver, utiliser les toilettes, parler, entendre, voir etc.) il faut que la personne âgée obtienne soit 1 limitation absolue de l’une de ces activités, soit 2 limitations graves de ces activités. Afin d’évaluer vos capacités à ces 19 activités, c’est une équipe pluridisciplinaire de la MDPH (Maison Départementale des Personnes Handicapées) qui viendra vous évaluer et reconnaître ou non votre handicap. Les conditions de revenus et la participation financière La PCH est une prestation universelle : toutes les personnes handicapées qui remplissent les conditions d’éligibilité peuvent en bénéficier quels que soient leurs revenus. Dans le cadre du plan d’aide proposé par la CDAPH, les dépenses pour compenser le handicap sont pris en charge :

  • à 100 % de leur tarif si les ressources annuelles de patrimoine de la personne handicapée sont inférieures ou égales à 26 473,96 € par an (au 1er avril 2015).
  • à 80% si ses ressources sont supérieures.

Quelles sont les aides que finance la PCH

La PCH financera 5 catégories différentes d’aide :

  • les aides humaines : intervention d’une tierce personne, y compris de l’aidant familial, pour l’accomplissement des actes essentiels de la vie quotidienne (toilette, habillage, alimentation, déplacements, surveillance etc.).
  • les aides techniques : équipements conçus et adaptés pour pallier le handicap.
  • les aides pour l’aménagement du logement et du véhicule et les surcoûts liés aux transports. 
  • les charges spécifiques : les dépenses permanentes et prévisibles liées au handicap et n’ouvrant pas droit à une prise en charge au titre d’un des autres éléments de la PCH (par exemple, les protections pour incontinence, l’abonnement à un service de téléalarme…) ou les charges exceptionnelles c’est-à-dire les dépenses ponctuelles liées au handicap et n’ouvrant pas droit à une prise en charge au titre d’un des autres éléments de la PCH ( par exemple les batteries pour fauteuils électriques).
  • les aides animalières, uniquement pour les animaux agréés.

Quelles sont les aides que finance la PCH

La prise en charge est soumise à une tarification précise selon l’aide dont nécessite la personne âgée. Pour obtenir les grilles de versement nous vous invitons sur le site du gouvernement en cliquant sur le lien suivant :

PCH – site officiel

Vous souhaitez en savoir plus, on vous rappelle

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Vos données restent confidentielles. Enregistrement CNIL n°1720027.

Champs obligatoires *

Voir la politique de confidentialité du site ehpad.fr

ehpad.fr

PCH – Prestation de Compensation du Handicap